Spring Paper III

 


 

Il est moins une pour la renaissance de l’Europe !

 

Notrevieille Europe dispose de plus d’atouts par sa diversité et ses valeurs que n’importe quel autre acteur , Maisse heurte à la règle d’unanimité qui rend l’Europe à 28 ingouvernable.

 

L’Union Européenne est paralysée et même divisée face à une dizaine d’enjeux stratégiques majeurs dont la crise migratoire et Daesh , le Brexit , la Grèce ou la Turquie ,

 

Lemodèle européen actuel ne rassemble plus , que fairepour que les citoyens se réveillent et agissent pour la renaissance de l’Europe ? 

.

La nouvelle Europe pourrait être le coeur d’un monde multipolaire dont les acteurs seront des continents ou sous-continents et ou une UE plus volontariste pèserait à l’échelon de la planète.  


Une Europe à deux vitesses se dessine : d’une part ,  le noyau historique des six membres fondateurs qui semble vouloir avancer et corriger les lacunes de l’Union politique et monétaire et d’autre part , les sceptiques souvent paralysés par leurs propres intérets.

 

Ce noyau européen réduit de pays prêt à aller de l’avant restera toujours ouvert aux autres dans le temps et l’espace . 

 

Soyons fier de la nouvelle Europe qui doit impérativement se reconnecter avec ses citoyens, augmenter sa visibilité et proposer un message puissant et volontaire. Etre fier de l’Europe, exige un projet fédérateur qui permette d’instaurer le référendum européen d’initiative populaire destiné à impliquer les citoyens et de les rendre acteurs de leur avenir.

 

La participation a un nom, les athéniens le connaissaient déjà ; c’était l’agora. Les Suisses l’appellent initiative populaire ou votation.

Le droit au référendum constituera le prix de la crédibilité des institutions et représentera une des clefs essentielles du ciment de la renaissance de la nouvelle Europe .

Ce projet fédérateur doit également augmenter la visibilité de l’Union grâce à la création d’un label EU en tous domaines : sport, culture, technologie … Que la réussite s’identifie à l’Europe.
R
enforcons la cohésion par le cofinancement de grands projets européens dans : l’énergie, l’environnement, les transports, la défense, les communications, l’information et l’enseignement.


Créonsune vraie solidarité entre les gouvernements nationaux et les décisions prises lors des Conseils européens.

 

Ce nouveau projet fédérateur devra sappuyer sur un plan progressif de réformes dans 7 domaines principaux :  

1)  Les Institutions de la nouvelle Europe seront de type fédéral . Celles-ci seront constituées d’un Président et d’un Parlement élus par le peuple.LeGouvernement (Commission) sera nommé par le Président et responsable devant le Parlement. La BCE gardera son indépendance. La  Cour de Justice européenne formera le  3me pouvoir. Le Conseil Européen composé des chefs dEtat et de gouvernement  gardera un avis consultatif sur les propositions du Parlementet de la Commission .  Lavis du Conseilne deviendrait contraignant qu’à la majorité des deux tiers. Il représenterait alors unultime garde-fou face aux décisions du Parlementet de la Commission .  


2) La politique économique basée sur des mesures de soutien , de relance et daustérité veillera à harmoniser progressivement tous les revenus sur base d’égalité en vue d’éviter toute concurrence déloyale fiscale et sociale .


3)  Le contrôle budgétaire feral’objet dun plan comptable normalisé.Chaquepays remettra un actif,passif et compte dexploitation. Les différents bilans et comptes seront comparéset consolidésau niveau européen .


4)  La politique étrangère sera dirigée par un seul Ministre des Affaires Etrangères.  Les ambassades nationales seront supprimées en Europe et seules les ambassades européennes opéreront hors d’Europe.  


5)  La politique de défense impliquera une puissance militaire unique  permettant à l’Europe de tenir son rang dans le monde multipolaire . Elle relèvera du Président.


6)  La politique de communication , d’éducation et de culture sera basée sur un enseignement bilingue dès le primaire et trilingue dès le secondaire  avec un cours spécifique sur les origines , la structure , le fonctionnement et les accomplissements majeurs de lUE . Un Erasmus intra Européen d’un an sera généralisé dansle cycle supérieur .


7)  La politique dimmigration nécessitera un plan volontariste de prévention et gestion descrises. L’intégration des immigrés légaux ira de pair avec unéchange dinformations intra européen. La prise en charge financière des demandeurs d’asile se fera au niveau européen. La sécurité des frontières relèvera du Ministre européen de la défense.Frontex en formera l’embryon. .


Ensemble , soyons les acteurs de la renaissance de l’Europe !

 

Février 2016